Comment les entreprises peuvent-elles faire de la transition énergétique un succès ?

La Fédération des entreprises de Belgique (FEB) a organisé aujourd’hui une table ronde autour d’un thème crucial : la transition énergétique des industries manufacturières. Cette transition est indispensable pour diminuer drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre responsables des changements climatiques. La FEB a rassemblé de nombreux acteurs industriels pour échanger sur leur projet de transition mais aussi pour identifier leurs questionnements et, dans la mesure du possible, y répondre.

 


Press, COMMUNICATION & EVENTS
22 June 2022

Les industries développent de plus en plus des produits et processus performants permettant de diminuer l’empreinte carbone du citoyen. Elles ont également mis au point de véritables stratégies en vue de diminuer à terme leur impact direct sur le climat lors de la production de leurs produits.

Pendant la table ronde, les industries présentes ont montré leur volonté d’opérer cette transition tout en se posant une série de questions notamment :

  • sur les possibilités technologiques et la maturité des technologies,
  • sur les réseaux (électrique, CO2 et hydrogène),
  • sur la présence en suffisance d’électricité et de vecteurs énergétiques bas ou zéro carbone à des prix compétitifs,
  • sur les coûts d’investissements et les stratégies des gouvernements par rapport à ces coûts,
  • sur les importations ou encore sur le modèle de marché autour de la capture du CO2.

Cette table ronde a été rehaussée de la présence de la Ministre Zakia Khattabi et du Secrétaire d’État Thomas Dermine.

« L’hydrogène bas-carbone est une des technologies clés pour réussir la transition écologique de l’industrie belge. Le plan de relance met en œuvre une série de réformes et investissements qui vont permettre de sécuriser une offre suffisante, à des prix compétitifs, avec des émissions les plus faibles possibles. Ensemble, nous pourrons créer une nouvelle filière et exporter nos technologies et services », indique le Secrétaire d’État pour la Relance et les Investissements stratégiques Thomas Dermine.


« Les entreprises, qu’elles soient publiques, privées ou d’économie sociale, sont des actrices incontournables de la transition climatique. Depuis ma prise de fonction, je constate chaque semaine sur le terrain qu’elles sont nombreuses à prendre des initiatives en vue de basculer vers un modèle décarboné. Car gérer une entreprise, c’est prévoir l’avenir. C’est l’influencer de manière proactive sans attendre d’y être obligé ! De mon côté, mon devoir est de garantir une transition juste permettant ce redéploiement décarboné : en accompagnant les entreprises et les travailleurs, de sorte à ne laisser personne au bord du chemin », déclare Zakia Khattabi, ministre fédérale du Climat, de l’Environnement, du Développement durable et du Green Deal.


« Je me réjouis de la dynamique qui existe dans le secteur privé autour de la transition énergétique. Mais si nous voulons rester pionniers en la matière, nous avons besoin d’une ‘voie rapide’ pour les autorisations, permettant de déployer les investissements sur le marché en temps opportun. Si tous les rouages tournent correctement, notre savoir-faire pourra devenir un solide produit d’exportation », affirme Pieter Timmermans, CEO de la FEB.

Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.


newsletters and press releases

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox