FEB : la nouvelle présidente de la Commission Ursula von der Leyen doit s'engager en faveur d’une ‘Europe des résultats’

Le Parlement européen vient d’approuver la nomination de la nouvelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Pieter Timmermans, administrateur délégué de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), la félicite pour sa nomination, tout en espérant qu'elle mettra tout en œuvre pour réaliser une ‘Europe des résultats’ : « La valeur ajoutée que l’Europe apporte à ses entreprises n’apparaît pas toujours clairement. L'Europe est toutefois plus qu'un projet de paix. Il importe d'obtenir des résultats clairs, en concertation avec les États membres, et de communiquer ces résultats en tant qu’initiative européenne. »

Written by Press, COMMUNICATION & EVENTS
Written on 16 July 2019

La FEB pointe également quelques priorités pour la nouvelle présidente de la Commission.

Tout d’abord, l’UE doit soutenir le système commercial international basé sur des règles, qui est aujourd'hui fortement mis sous pression. De même, il est essentiel pour les entreprises de continuer à négocier des accords de libre-échange et d’investissement ambitieux. Ces accords, tels que ceux déjà conclus avec le Japon et le Canada, facilitent les flux commerciaux et améliorent l’accès de nos entreprises aux marchés tiers.

Par ailleurs, la Commission européenne doit détecter et lutter plus efficacement contre les pratiques nationales qui visent à maintenir ou à réintroduire des obstacles réglementaires, voire protectionnistes, au sein du marché intérieur, fleuron de l’intégration économique européenne. Ces obstacles entravent en effet la libre circulation des biens et des services, par exemple via des exigences divergentes en matière d’étiquetage ou via des conditions spécifiques de participation aux marchés publics locaux.

Enfin, l'Europe ne peut être crédible que si elle poursuit des objectifs réalistes. Assurer des prix de l’énergie compétitifs et abordables, garantir la sécurité d’approvisionnement (interne et externe) et respecter les engagements de l’UE en matière de climat (-40% au niveau de l'UE) sont trois objectifs placés sur un pied d’égalité par le monde des entreprises.

« Plus que jamais, nous devons tendre vers une 'Europe des résultats', une Europe qui se concentre sur ses missions essentielles (comme le marché intérieur et la compétitivité internationale des entreprises européennes) et s'affirme dans les dossiers où elle revêt une réelle valeur ajoutée (comme l'énergie et le libre-échange). L'UE doit également s'engager dans un plan d'action ambitieux pour faire face à l'une des transformations les plus importantes de notre société, à savoir la digitalisation. Ursula von der Leyen doit incarner ce changement et imprimer sa marque », conclut Pieter Timmermans, administrateur délégué de la FEB.


Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.

Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox