Horizon Belgique 2030 - Vision pour un avenir meilleur pour la Belgique

Plus de 400 chefs d’entreprise, capitaines d’industrie, responsables et décideurs politiques et jeunes ont participé, en fin de semaine dernière, au Forum de la FEB ‘Horizon Belgique 2030’. Dans son allocution de clôture, le Premier ministre Alexander De Croo a souligné l’importance d’une telle vision d’avenir. L’ambassadrice Young Talent in Action Nina Weytjens et le président du Conseil flamand de la jeunesse Amir Bachrouri représentaient pour leur part la voix des générations futures. Lieu de l’événement : le tout nouveau centre de formation et de conférence Campus AG à Bruxelles.

L’emplacement ne pouvait être plus symbolique. Lors du Forum, la FEB et ses fédérations sectorielles membres ont en effet présenté leur ‘Vision pour un avenir meilleur pour la Belgique’ ou, pour faire court, ‘Horizon Belgique 2030’. Pas de théorie pour la théorie, mais une vision étayée et largement soutenue par le monde de la Belgique entrepreneuriale, débutante ou chevronnée. Outre les 15 dirigeants de fédérations sectorielles et autant d’experts de la FEB qui ont exposé les lignes de force du plan, un panel d’entrepreneurs a approfondi les quatre grands défis auxquels notre pays se trouve confronté en 2022 :

  1. La tendance au ralentissement de notre croissance économique et de la croissance de la productivité qui rend tous les autres défis plus difficiles à gérer ;
  2. Le vieillissement de notre population - signe que notre espérance de vie se porte bien - qui entraîne une forte augmentation continue des dépenses publiques en matière de pensions et de soins de santé et de nombreux départs du marché du travail ;
  3. Le changement climatique (mondial) avec à la fois des conséquences climatologiques fondamentales et des défis économiques tels que la réduction du CO2 ;
  4.  La tendance internationale à la démondialisation, qui peut avoir des conséquences négatives considérables pour une petite économie ouverte comme celle de la Belgique.

Un petit pays capable de grandes choses 

‘Horizon Belgique 2030’ est un ouvrage de référence dans lequel les experts de la FEB, en collaboration avec les fédérations sectorielles membres, ont travaillé dur ces 18 derniers mois pour concevoir un plan concret pour l’avenir de notre pays. Il est étayé par des études et comparaisons nationales et internationales, alimenté par des tables rondes avec des spécialistes des fédérations sectorielles, des entreprises et des pouvoirs publics lors d’un ‘Inspiration Day’ et a été discuté en profondeur avec le Comité stratégique et le Conseil d’administration de la FEB. « Avec ce plan, la FEB concrétise ses ambitions pour une Belgique forte et identifie les conditions, leviers et objectifs nécessaires pour faire de la Belgique un pays stable et efficace, où il est rentable d’entreprendre et agréable de travailler et de vivre. ‘Horizon Belgique 2030’ peut être résumé en une métaphore : un tronc d’arbre sain et vivant doit avoir des racines fortes pour pouvoir porter des branches robustes et un feuillage abondant », déclare Pieter Timmermans, CEO de la FEB. 

Le plan est né sous l’impulsion du président de la FEB Bart De Smet qui, lors de sa prise de fonction en 2020, s’est demandé comment nous-mêmes et le monde extérieur verrions notre pays en 2030... 200 ans après son indépendance. Serons-nous un pays qui a progressivement dilapidé ses nombreux atouts ? Ou un pays qui a connu un redressement spectaculaire ? À l’époque, il avait formulé l’ambition de ramener la Belgique dans le top 5 des pays les plus compétitifs et les plus prospères. « En tant que principale organisation d’employeurs, nous ne pouvons accepter de laisser notre pays couler peu à peu, presque imperceptiblement, en queue de peloton. Nous ne participerons pas à ce déclin. Au contraire. Nous sommes convaincus qu’il n’est pas nécessaire d’être un grand pays pour faire de grandes choses. Avec ‘Horizon Belgique 2030’, nous voulons montrer que la Belgique a tout ce qu’il faut pour réussir : les personnes, les entreprises, les connaissances et l’ambition. »

Ambitieux, réaliste et réalisable

‘Horizon Belgique 2030’ est un plan ambitieux. Peut-être même atypiquement ambitieux pour la Belgique. Nous n’avons pas le choix : le contexte national et international nous oblige aujourd’hui à placer la barre haut. Nous ne pourrons plus nous contenter de quelques changements marginaux ici et là. Nous avons besoin d’une vraie transformation à l’horizon 2030, guidée par les Objectifs de développement durable (ODD) établis par les Nations unies. Nous ne pourrons relever ces quatre défis avec succès que si nous réalisons un changement ou une (r)évolution important(e) dans quatre grands domaines :

  1. La digitalisation. La pleine utilisation par les entrepreneurs et les pouvoirs publics des nouvelles possibilités numériques et technologiques ;
  2. Le verdissement. Une exploitation moindre des ressources naturelles et l’arrêt du changement climatique ;
  3. Le marché du travail. Grâce à un marché du travail efficace et à un système de sécurité sociale activateur, réorienter les ressources humaines et les talents vers l’avenir et viser un taux d’emploi de 80% ou plus ;
  4. Les pouvoirs publics. Objectif : un service beaucoup plus efficace, de meilleure qualité et plus simple. 

4 grands défis à relever en opérant 4 transitions importantes

Pour conclure le plan, nous insistons sur la nécessité d’un fonctionnement efficace des pouvoirs publics. Après six réformes de l’État, la crise du coronavirus a plus que jamais montré que l’actuelle structure de l’État peut être améliorée. Tout pourrait être plus efficient, plus intégré, plus efficace et plus agile. Des réformes s’imposent. La manière de procéder (refédéralisation, régionalisation, etc.) dépend de l’objectif poursuivi.

Nous sommes convaincus que notre plan est réaliste et tient la route. Réparti en 30 fiches, il est également concret, car pour chaque (r)évolution, nous apportons des réponses pratiques à trois questions centrales : ‘Où en sommes-nous aujourd’hui ?’, ‘Où voulons-nous être en 2030 ?’ et ‘Quelles sont les actions à entreprendre ?’. 

Ces questions ont également été abordées en profondeur par le Premier ministre Alexander De Croo dans son allocution de clôture. Il a conclu le Forum ‘Horizon Belgique 2030’ par ce message : « Notre pays doit surtout être un pays ouvert aux opportunités : aux nombreuses opportunités commerciales, mais aussi aux nouvelles orientations sur le plan de l’innovation ou des thèmes sociétaux. Un pays qui est un terreau fertile à la croissance des personnes et des projets. L’optimisme sera alors pleinement de mise. »

Vous étiez au Forum ? Vous voulez en savoir plus ?

> Revivez le Forum. Cliquez ici pour l’AFTERMOVIE. Cliquez ici pour la GALERIE PHOTOS.
> Lire ici la version intégrale du PLAN D’AVENIR ‘Horizon Belgique 2030’
> Lire également la double interview de BART DE SMET ET PIETER TIMMERMANS dans le magazine REFLECT
> Lire le discours de Bart De Smet lors de l’événement
> Lire le discours de Pieter Timmermans lors de l’événement


Photos ©Triptyque

Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.


newsletters and press releases

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox